Prendre le temps

Avec le redoux me vient des envie de printemps. Des envie de ménage, de nettoyage, de jardinage. Envie aussi de lancer les obligations par la fenêtre, de m’amuser avec les enfants de leur confectionner des galettes et des risettes.

Je réalise que j’ai perdu de vue mon objectif, celui qui me motivais à cesser de faire des produits crochetés sur mesure et à me lancer dans la teinture: prendre le temps. Je suis comme ça. Je me laisse facilement emporter par les projets, les yeux vers le ciel, oubliant les gens qui ont les pieds sur terre derrière moi.

Mais prendre le temps reste prioritaire, pour ma famille et pour moi. Je veux respirer, cuisiner, rire, marcher, jardiner, tricoter, m’amuser. Pour cela, il me faut reprendre en main le rythme de mon travail. Garder en tête que je dicte le rythme à la teinture, et non pas l’inverse. Sourire en imaginant une couleur au lieu de produire en série en grinçant des dents. Faire des bonhommes de neige au lieu de faire de la pub. Remplir des petits bedons au lieu de formulaires.

Chaque jour nous apporte des enseignements, si on sait écouter, si on sait apprendre. J’apprends que la vie m’a donné un cadeau, le temps à la maison avec mes enfants, et que je dois le chérir le temps que je l’aurai.

img_8429_medium21

Un commentaire sur “Prendre le temps

  1. J’aime quand tu écris. J’aime ce que tu as écrit. Il faut réaliser tôt que le temps passe et ne revient jamais xxx

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Ignorer

%d blogueurs aiment cette page :